Les tresses et les tissages sont-ils mauvais pour la santé ?

Les tresses et les tissages sont-ils mauvais pour la santé ?

Compte tenu du fait que le tressage et le tissage de cheveux sont coûteux à faire, de nombreuses femmes gardent ces styles pendant une période prolongée, ce qui augmente le risque d’infection. Bien que ces coiffures soient souvent superbes et assez belles, la plupart des professionnels les déconseillent, en particulier sur de longues périodes.

Les risques des tresses et des tissages permanents

Le tressage pour un événement spécial peut être merveilleux. De même, untissage brésilien cheveux naturels peut carrément changer votre look. Cependant, certaines mauvaises pratiques peuvent augmenter le risque d’un type de calvitie irréversible appelé Alopécie Centrifuge Cicatricielle. Celle-ci commence à la partie centrale du cuir chevelu et s’étend vers le bord de la racine des cheveux.

L’alopécie de traction est causée par une traction chronique sur le follicule pileux et est observée le plus souvent chez les femmes afro-américaines suite à un tressage serré ou à des coiffures trop lourdes. Elle est généralement présente le long de la racine.

Selon une étude en dermatologie, toute coiffure qui provoque trop de tension et de traction sur les cheveux peut éventuellement entraîner une perte de cheveux cicatrisante. L’étude a inclus 326 femmes afro-américaines qui ont rempli un questionnaire sur les méthodes de soins capillaires et l’état de santé.

Une autre étude a soutenu le danger de coller des perruques et les dommages qu’elles peuvent causer à la santé globale. En effet, la colle utilisée peut facilement provoquer des réactions allergiques. D’autres dangers potentiels du tissage constant sont la douleur, les maux de tête et la chute des cheveux.

Par ailleurs, certaines perruques sont livrées avec des peignes qui peuvent stresser la racine des cheveux. Malheureusement, de nombreux coiffeurs préfèrent tresser et coudre étroitement pour plus de propreté !


Conseils de Pros !

Toutes ces informations ne signifient pas que vous devriez arrêter de porter des tissages, des perruques ou des tresses. Comme dans tous les aspects de la vie, la modération est la clé. L’utilisation occasionnelle de tels styles peut être sans risque.

Il convient de noter que la douleur causée par les tresses et les tissages serrés n’est réduite que lorsque les mèches de cheveux s’affaiblissent, se cassent et tombent. Beaucoup d’entre nous ont également commis l’erreur de colorer leurs cheveux peu de temps après les avoir défrisés, généralement par ignorance ou par impatience.

Heureusement, il existe des moyens de minimiser les dégâts, que vos cheveux soient défrisés ou naturels :

  • Il est impératif de libérer vos cheveux quelques jours et de les laisser se reposer.
  • Les coiffures doivent être indolores. Alors, si vous ressentez de la douleur, la seule solution est de desserrer immédiatement les cheveux.
  • Les cheveux défrisés sont des cheveux qui ont été affaiblis par des produits chimiques agressifs et dépouillés de leur élasticité. Ainsi, tout style supplémentaire ou utilisation de produits chimiques doit en tenir compte. Les coiffures par traction ne doivent pas être effectuées sur des cheveux défrisés avant au moins deux semaines après la détente.
  • Les traitements thermiques (lisseurs, etc.) peuvent endommager les cheveux défrisés et doivent être évités.
  • Les femmes souffrant de perte de cheveux doivent faire l’objet d’un examen médical approfondi, en particulier pour le diabète qui peut être contrôlé.
administrator

Related Articles