Épargner en 2022 : les différentes alternatives

Épargner en 2022 : les différentes alternatives

Épargner n’est jamais une bonne idée. Pour se constituer un bas de laine, financer un projet ou payer les études de ses enfants, il est bon de mettre de l’argent de côté. Seulement voilà… Comme 61 % des foyers français, une part de vous craint de ne pas être en mesure d’épargner (source : lefigaro.fr). N’écoutez pas vos craintes. C’est juste que vous n’avez pas encore trouvé le produit de placement qui correspond à vos besoins.

Avant de renoncer à toutes formes d’économie, prenez le temps de lire cet article. Dans ses lignes se trouve la question à une interrogation trop longtemps laissée en suspens : quel placement pour épargner en 2022 ?

1. Le livret A pour une épargne à court terme très accessible

Est-il encore nécessaire de présenter le livret A ? Produit phare de la Caisse d’Épargne, il est utilisé pour financer la construction de logements sociaux. Accessible même au mineur, c’est un produit d’épargne dont la détention est automatiquement unique. Mais là n’est pas son grand avantage.

Si le livret A reste une valeur sûre d’épargne en 2022, c’est avant tout parce qu’il permet de résoudre rapidement les besoins de trésorerie. Un membre de la famille qui tombe malade… Une voiture qui tombe… Un meuble à changer en urgence… Il ne faut que quelques secondes, voire 24 heures pour que les fonds du livret A soient en votre possession.

Par ailleurs, le seuil d’ouverture du livret A n’est que de 15 €, le rendant à portée de tous. Et si réellement l’envie d’épargner est forte, il est aussi possible d’effectuer des virements automatiques depuis son compte courant. Extrêmement sûr, le livret A est un moyen d’épargner en 2022 sans risquer son capital ni payer d’impôts.

Attention cependant… En effet, ses avantages ne sont pas exempts de quelques désagréments. Le plafond maximal du livret A n’est que 22 950 €, lequel peut être repoussé de 12 000 € avec un Livret de Développement Durable (LDD). Par ailleurs, depuis le 1er février 2020, le taux d’intérêt n’est plus que de 0,50 % au lieu de 0,75 %.

2. Le Plan d’Épargne en Action (PEA) pour de possibles gains conséquents

Il s’agit d’un compte de titres qui fournit à son titulaire des avantages fiscaux considérables en échange d’investissements dans une catégorie donnée. Pour être valide, le PEA soit obligatoirement subventionner des entreprises soit françaises, soit européennes. Dans les deux cas, les opérations peuvent être faites en direct ou par le biais d’Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM).

Encore une fois, il n’est admis qu’un produit d’épargne de ce type par personne, laquelle doit être majeure. Petite précision… Autant le Livret A était sans risques, autant la souscription à un PEA implique d’aimer jouer avec le feu. La rémunération peut être extrêmement intéressante mais le capital peut être perdu. En outre, comptez un minimum de cinq ans pour percevoir le fruit de votre dur labeur.

Limité à 150 000 €, le PEA n’est pas exempt de qualités. Tant que les gains ne sont pas retirés, aucun intérêt n’est soumis à la fiscalité. Si l’épargnant décide d’effectuer un prélèvement cinq ans après la création de l’article, il ne paiera que les prélèvements sociaux (+17,2 %). En revanche, si les retraits sont effectués avant cette date, les frais associés seront de :

  • entre deux et cinq ans : les gains sont taxés à 19 % + 17,2 % ;
  • avant deux ans : les commissions prélevées seront de 22,50 % + 17,2 %.

Est-ce que vous désirez faire fructifier vos économies sur le long terme ? Dans ce cas, le PEA est un produit d’épargne à adopter d’urgence en 2022. Entre la croissance des marchés après la COVID-19 et le « flat tax » de l’assurance-vie, vous risquez d’avoir de bonnes surprises…

3. L’assurance-vie pour une épargne 100 % flexible

En tant que telle, l’assurance-vie n’est pas réellement une prestation bancaire d’épargne. En effet, il s’agit plus d’une enveloppe au sein de laquelle vous allez pouvoir souscrire différentes offres financières.

Dans certains cas, un établissement bancaire peut accepter d’octroyer une assurance-vie. Bien évidemment, en pareilles circonstances, ce sont les parents/tuteurs du souscripteur qui gèrent le fonds.

De façon générale, il est admis que l’assurance-vie arrive à maturité après huit ans. Toutefois, rien ne vous empêche de revendre votre contrat avant cette échéance. Si tel est le cas, vous devrez vous acquitter de 30 % de frais, soit 12,80 % de taxes et 17,20 %. Au-delà, la note passe à 24,70 %, soit 7,50 % d’impôts et 17,20 % de prélèvements sociaux.

Modulable sur la durée, l’assurance-vie peut aisément ajuster sa durée à vos désirs. À court terme, il est préférable de privilégier le fonds en Euros ou des OPVCM obligataires. Autrement, pourquoi ne pas donner une chance aux OPVCM d’actions ?

En plus de ces avantages, l’assurance-vie est l’un des rares produits d’épargne dotés d’un fort pouvoir successoral. Si le versement est effectué avant que l’assuré n’ait 70 ans, aucune taxation n’est appliquée pour un montant n’excédant pas 30 500 €. En cas de transmission à un conjoint pour cause de décès, aucun frais n’est à régler.

Élue à maintes reprises « placement préféré des Français », l’assurance-vie est un produit d’épargne incontournable en 2022.

4. L’investissement dans l’or pour une épargne à l’épreuve du temps

Il y a des métaux qu’il est toujours bon de posséder. Peu importe les circonstances, leur valeur fait d’eux de parfaits refuges financiers. En tête de file de ces minerais d’exception se trouve l’or. Avec sa couleur solaire, il attire les convoitises les plus folles depuis la nuit des temps. Aussi bien des rois que des colons ont tout perdu afin d’en posséder ne serait-ce qu’un fragment.

En 2022, épargner dans l’or vous permettra de sécuriser vos gains, voire de les démultiplier. Disponible sous forme de lingot, de pièces ou d’or papier, ce métal précieux prend de la valeur chaque jour qui passe. Même en le revendant le lendemain de son acquisition, vous pouvez vous dégager une belle plus-value.

Et là, vous vous demandez sans doute comment débuter dans le trading de l’or… Le moyen le plus simple reste encore de faire confiance à Lagestiondor.com. Plateforme de trading en temps réel, le site permet d’acheter de l’or à 1 200 € l’once. Stocké en Suisse, votre or peut vous être expédié sur simple demande.

Sans frais, doté d’une faible barrière à l’entrée, Lagestiondor.com s’assure que vos fonds soient disponibles à tout instant. Et grâce au suivi personnalisé, vous ne risquez pas de voir votre investissement partir en fumée. En 2022, faites de votre épargne le moteur de votre prospérité économique en misant sur l’or.

administrator

Related Articles