Affaire Pogba : Les 9 plus grands mythes sur les marabouts et la magie

Affaire Pogba : Les 9 plus grands mythes sur les marabouts et la magie

Les marabouts sont les chefs spirituels des communautés africaines. Ces hommes, souvent appelés mambos ou magiciens, jouent un rôle énorme dans la culture et la société africaines. Ils sont vénérés comme les dépositaires de la connaissance et de la foi ancestrales. Mais les marabouts sont aussi largement considérés comme des charlatans qui utilisent la magie et la ruse pour faire croire aux gens qu’ils ont des pouvoirs spéciaux. La vérité est beaucoup plus nuancée que cela : si certains marabouts peuvent effectivement abuser de la confiance de leurs adeptes, d’autres ne sont pas si mauvais non plus. Voici les 9 plus grands mythes sur les marabouts et la magie

Les marabouts sont toujours vieux

La majorité des marabouts traditionnels sont en effet des hommes âgés. Étant donné qu’ils ont accès à des informations rares et précieuses auprès des anciens de leur communauté et qu’ils ont, par définition, vécu longtemps, il n’est pas surprenant qu’ils aient acquis la réputation de sages. Mais il n’y a aucune raison pour qu’un marabout ne puisse pas être jeune, ou d’âge moyen, ou même une femme.

Le problème avec cette hypothèse est que les marabouts sont généralement les seuls à être qualifiés pour diriger la communauté. S’ils ne sont pas considérés comme des aînés qualifiés, ils sont alors considérés comme des charlatans immoraux, quel que soit leur âge. Le fait que les marabouts soient souvent aussi des prophètes, qui savent un peu de tout, fait d’eux une ressource à laquelle on peut faire confiance pour les connaissances importantes.

La magie et la religion sont la même chose

Beaucoup de gens pensent que les marabouts sont des magiciens. Et oui, certains d’entre eux le sont. Mais la magie elle-même est un terme large qui englobe de nombreuses formes de pratiques différentes, dont certaines peuvent être considérées comme religieuses, et d’autres comme immorales, vous pouvez en savoir plus sur le blog Witchiz en consultant l’article « les fausses croyance sur les marabouts« . En fait, de nombreuses cultures du monde ont développé des traditions magiques comme moyen d’exploiter les pouvoirs surnaturels grâce à des connaissances et des techniques spécialisées.

Par exemple, dans certaines régions du monde, les chamans utilisent des rituels et des pratiques pour entrer dans un état de conscience altéré, où ils communiquent avec les ancêtres ou d’autres êtres surnaturels. Les gens peuvent croire que les chamans ont la capacité de voir dans le passé ou de prédire l’avenir, ou encore de guérir des maladies et des affections. Ces pratiques sont considérées comme des superstitions ou, au mieux, comme primitives, dans les régions du monde où les marabouts sont vénérés comme des chefs spirituels.

Un marabout peut vous guérir d’une maladie.

Le pouvoir de guérir s’accompagne d’une grande responsabilité et, très souvent, seuls les marabouts d’un village, ou un marabout local, ont le pouvoir de le faire. Cela est dû en grande partie au fait que les

marabouts ont accès à des plantes médicinales rares, et souvent coûteuses, qui sont utilisées depuis des générations. Et, bien sûr, ils savent quand les récolter et les utiliser. Le fait qu’un marabout ait le pouvoir de

guérir ne signifie pas qu’il le fera. De plus, lorsque les gens font croire à une personne qu’il peut la guérir, cela peut avoir un effet négatif sur sa réputation. Comme si cela ne suffisait pas, de nombreux marabouts qui ont le pouvoir de guérir font payer leurs services. Cette pratique est considérée comme contraire à l’éthique, car elle soumet le marabout à la cupidité et rend la guérison moins accessible au grand public.

Les marabouts n’existent pas en dehors des communautés musulmanes.

Pendant des siècles, les marabouts ont été (et sont toujours) vénérés dans les communautés musulmanes, mais ils sont également vénérés dans de nombreuses autres cultures africaines. De plus avec l’affaire Paul Pogba qui est de confession musulmane cela renforce l’idée que les marabouts sont de confessions musulmanes.

En fait, de nombreux marabouts de ces communautés peuvent être chrétiens ou animistes, ou même ne pas être musulmans. Au lieu de se trouver uniquement dans le monde musulman, les marabouts sont présents dans presque toutes les communautés africaines, soit en tant que leader officiel, soit en tant que leader informel, qui peut avoir des capacités de guérison spirituelle, ou en tant que sage respecté pour ses connaissances culturelles. Par exemple, dans de nombreuses communautés de la République centrafricaine, les marabouts sont les seuls leaders de la société. Ils sont considérés comme mieux informés de la culture et des traditions de la communauté que les fonctionnaires du gouvernement.

C’est en faisant l’aumône que l’on devient marabout.

S’il est vrai que les marabouts doivent être soutenus par la communauté pour pouvoir continuer à diriger le peuple, il est faux de dire qu’ils deviennent marabouts en donnant des aumônes. Le terme marabout signifie littéralement « enseignant du marabout », ou « guide du marabout ». Dans certaines parties du monde, on pense qu’un marabout peut être choisi par la communauté, par le biais d’un processus démocratique, pour la diriger.

Cependant, dans de nombreuses régions d’Afrique, les marabouts sont considérés comme choisis par leurs ancêtres ou par Dieu. Quelle que soit la façon dont une personne devient marabout, il est important de noter qu’elle se voit souvent attribuer une autorité spirituelle par sa communauté, plutôt qu’une autorité financière. Cela signifie que les marabouts ont moins de pouvoir qu’ils ne pourraient en avoir compte tenu du fait que leurs communautés les soutiennent Si l’effet marabout et leur sorcellerie Vaudou t’inquiète, tu peux toujours te prémunir de leur mauvais oeil grâce à des rituels comme le cocon de protection disponible sur le site Witchiz.

administrator

Related Articles