Quelles sont les différentes techniques pour pêcher ?

Quelles sont les différentes techniques pour pêcher ?

La pêche est une activité très appréciée tant par les adultes que par les jeunes. Que vous soyez un professionnel ou un amateur, il est essentiel de connaître les différentes techniques avant de vous y mettre. Par ailleurs, il faut noter que ces techniques dépendent non seulement de la zone de pêche, mais aussi des espèces ciblées. Focus sur quelques-unes d’entre elles.

Le kitefishning

Encore appelé la pêche au cerf-volant, le kitefishning est une technique accessible à tous les profils de pêcheur. Devenue célèbre grâce à sa simplicité, cette technique de pêche continue de prouver son efficacité. Ludique, le kitefishning permet de pêcher à n’importe quel endroit, avec n’importe quel leurre, et ce, peu importe les conditions climatiques. La technique est adaptée à un large éventail de poissons de toutes les tailles et de toutes les espèces.

Le principe n’a rien de compliqué, il consiste simplement à envoyer au loin la ligne de pêche au moyen d’un cerf-volant. Ainsi, vous pouvez lancer votre cerf-volant depuis une falaise, une plage, aux abords d’un quai ou encore sur un bateau. Le kitefishning ne demande pas un autre kit spécifique, car le cerf-volant et la ligne de pêche suffissent amplement.

En savoir plus sur cette technique.

La pêche au coup

C’est sans doute l’une des techniques de pêche les plus populaires au monde. Très indiqué pour une initiation à la pêche, le principe de base de cette technique n’a aussi rien de compliqué. Simple, il consiste en effet à attirer les poissons au moyen des appâts. Très souvent, vous aurez à utiliser de la farine, des graines, des asticots, des vers de terre, etc.

Le rendement de cette technique de pêche s’avère remarquable surtout dans les eaux de deuxième catégorie comme les rivières lentes, les canaux et les étangs. Il s’agit d’une technique très appréciée par les pêcheurs de poissons blancs comme la Brême, le Gardon ou encore l’Ablette. Pour pratiquer cette technique, vous aurez besoin comme équipement :

  • d’une canne de 3 à 6 m
  • d’un hameçon
  • d’un bouchon
  • d’une simple ligne équipée d’un fil de nylon
  • d’un bas de lignes fines
  • de quelques plombs.

Pour la canne, préférez les modèles télescopiques.

La pêche à soutenir

La particularité de cette technique est qu’elle se pratique à la verticale. Elle est de loin la plus indiquée pour les débutants. En plus d’être efficace, cette technique de pêche est ludique. Par ailleurs, elle s’utilise n’importe quand, n’importe où et avec n’importe quels appâts. De plus, c’est une technique qui s’adresse à presque toutes les variétés de poissons, et ce, peu importe leur taille.

Quant au principe de base, il est loin d’être complexe. En effet, il consiste tout simplement à pêcher les poissons à l’aplomb du poste que vous aurez choisi. Cela peut être un rocher, une falaise, un bateau ou encore un quai. L’essentiel est que la hauteur par rapport à l’eau soit suffisante. Pour réussir, vous n’aurez forcément pas besoin de matériel spécifique. Il vous faudra simplement disposer des plombs, des hameçons et d’une ligne. Au besoin, vous pourrez utiliser une canne à pêche quand bien même cela ne sera pas indispensable.

En dehors de ces techniques de pêche, il en existe d’autres. On pense notamment à la pêche au posé, à la traîne, au vif, à la mouche, à la ligne flottante et autres.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *