Comment gérer aujourd’hui la paie des intermittents ?

Comment gérer aujourd’hui la paie des intermittents ?

Il est connu de tous que la paie des intermittents est l’une des paies les plus difficiles à gérer au niveau des administrateurs. En effet, les professionnels intervenant dans le monde du spectacle ont un statut bien différent de celui des salariés des autres secteurs. Vous devez alors régulièrement suivre les négociations sur le régime d’assurance-chômage de ces professionnels. De même, il faudra être au courant des modalités de rémunération. S’il vous est difficile de gérer la paie des intermittents dans votre boîte, le présent article vous rendra la vie facile avec des conseils pour une gestion plus simplifiée.

Paie des intermittents du spectacle : quelles sont les spécificités à retenir ?

Si la paie des intermittents est aussi complexe, c’est parce que cette paie n’est pas calculée de la même manière que la paie des autres employés. Avec les intermittents, vous êtes en face non seulement des Contrats à Durée Déterminée (CDD), mais ces contrats sont courts. Ainsi, ils sont payés au cachet heure ou jour. Ces bénéficiaires de Paie intermittent jouissent encore d’un taux qui est moins important que le taux qui s’applique aux autres salariés. Par ailleurs, ils bénéficient d’un taux d’abattement du brut qui dépend ici de leur domaine d’activité. Toutefois, ils doivent consentir d’abord. Aussi, si vous embauchez par moment ces genres de professionnels, il se pourrait que vous bénéficiiez d’une cotisation forfaitaire. Pour élaborer alors une fiche de paie pour un intermittent du spectacle, vous devez y consacrer beaucoup de temps et vous devez également bien vous renseigner. Il faut noter aussi que vous aurez à gérer les congés spectacles et autres.

Passez par une entreprise spécialisée pour mieux vous en sortir

En dehors des différentes tâches que vous avez à charge pour faire évoluer votre business, il ne serait pas normal que cette gestion vous empêche de vite évoluer. Alors, si vous savez que vous ne pourrez assumer cette gestion, confiez-la simplement à ces entreprises qui en sont spécialistes. À cet effet, vous pouvez faire confiance à un expert-comptable. En externalisant ainsi cette gestion des paies des intermittents, vous êtes sûr de ne pas faire d’erreur et de bien satisfaire vos employés. Vos déclarations seront donc plus sécurisées et vos fiches de paies seront plus fiables. Toutefois, vous pouvez aussi mettre votre confiance aux différents logiciels existants sur le marché pour assurer vous-même la gestion des paies des intermittents. Ces logiciels vous permettront d’éditer lesdits bulletins et vous aideront aussi pour les déclarations sociales. En revanche, si vous n’êtes pas bien vigilant, vous commettrez toujours d’erreur.

Et si vous faisiez recours au GUSO ?

Le Guichet Unique du Spectacle Occasionnel (GUSO) vous viendra aussi en aide dans la gestion des paies de vos intermittents de spectacle. Mais avant, vous devez adhérer à ce guichet. Cette adhésion est une obligation pour ceux qui emploient occasionnellement des artistes. Il s’agit de ceux dont l’organisation de spectacle n’est pas l’activité mère. Sont concernés ici, le particulier, les gestionnaires d’hôtel-restaurent, les commerçants, etc. En vous tournant vers ce guichet, vous ferez toutes les démarches se référant à l’embauche de votre artiste et autre. L’on vous remettra un formulaire tout-en-un qui vous donnera la possibilité de faire de nombreuses formalités administratives. Dès que vous remplissez toutes ces conditions, alors vos employés recevront tous les mois une attestation provenant du GUSO : c’est leur bulletin de paie. Ainsi, vous en êtes affranchis.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *