« Les urgences non vitales doivent être prises en charge en ville (…) Les professionnels devront s’organiser pour assurer une permanence de soins non programmés tous les jours jusqu’à 20h », explique Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a estimé mardi que la France devait « restructurer pour les 50 années à venir » son système de santé, qui doit être « l’un des piliers de l’Etat-providence du 21e siècle ».