Arabie Saoudite : « Le risque juridique est très élevé pour la France d’être dans l’illégalité dans ces ventes d’armes », estime Amnesty International

La France prendra des sanctions « si la responsabilité de l’Arabie saoudite est avérée » dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi et que les faits sont « corroborés par nos services de renseignement », a annoncé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Pour Amnesty International France,  « les preuves sont suffisamment préoccupantes ».