« Beaucoup de choses nous attendent (…) rien de ce que nous entreprenons n’est fait sous la pression des médias », affirme Macron en conseil des ministres

Le conseil des ministres n’accepte traditionnellement aucune caméra. Mais l’Elysée les y a autorisé pour le premier conseil de la rentrée et depuis le départ de Nicolas Hulot. L’occasion de bien faire connaître le message du président et que l’exécutif est à la manoeuvre à un moment où il voit sa popularité être au plus…