Marine Le Pen chahutée dans le Var: « Il s’agissait de militants d’extrême-gauche (…) un peu hargneux », défend Nicolas Bay

Le député européen Nicolas Bay réagit après l’accueil difficile qu’a subi Marine Le Pen dans le Var. « La moitié des habitants a voté pour Marine Le Pen à la présidentielle » explique-t-il. « Il s’agissait de militants d’extrême-gauche (…) un peu hargneux qui veulent perturber le déplacement d’une élue de la République » conclut-il.